Qui suis je, pourquoi ce blog ?

Bonjour Ă  toutes et tous et bienvenue !

Je m’appelle BenoĂźt, je suis nĂ© en 1982 (je vous laisse faire le calcul
), j’habite dans la campagne montagneuse entre Grenoble et ChambĂ©ry. Je ne suis ni cuisinier de profession, ni natif. Je suis simplement passionnĂ© par la cuisine japonaise depuis plusieurs annĂ©es, et je vous propose d’apprendre avec moi !

Pour contextualiser :

J’ai “rencontrĂ©â€ la cuisine quand j’avais 8 ans, avec ma grand-mĂšre, dans sa cuisine.

J’ai fait mes premiers gĂąteaux au yaourt, que j’ai par la suite dĂ©clinĂ© de plein de maniĂšres diffĂ©rentes (marbrĂ© chocolat et nature, aux pommes, poires etc.) sous la surveillance de ma grand-mĂšre.

J’ai rĂ©alisĂ© mes premiers sushis il y a de ça 15 ans, je pense. Gustativement, c’était sympa…visuellement…comment dire ? Ils ont plus dĂ©clenchĂ© un fou rire (dont le mien) que donnĂ© envie de les manger, mais je ne me suis pas arrĂȘtĂ© lĂ  !

L’annĂ©e derniĂšre, en parlant de cuisine japonaise pendant un repas de famille, je me suis rendu compte que le seul plat japonais que le grand public connaisse, c’est le sushi.

J’ai eu envie de lutter contre ce clichĂ© de la cuisine japonaise (*** spoiler alert *** article en prĂ©paration sur ce sujet). J’ai dit que j’étais capable de faire un repas japonais pour le nombre qu’on Ă©tait, soit 7 adultes et un enfant, sans faire de sushis !

Bien Ă©videmment, on m’a pris au mot pour la semaine suivante ! Et j’ai rĂ©ussi ce dĂ©fi, tout en surprenant ma famille.

J’apprends le japonais depuis l’étĂ© 2019, dans le but de faire un voyage en solo au japon (bien entendu : post covid19) et ne pas me limiter au triptyque habituel : Tokyo > Kyoto > Osaka. Je veux pouvoir aller dans les campagnes, lĂ  oĂč les habitants parlent uniquement japonais, et si possible faire des cours de cuisine avec les locaux !

Mon but Ă  travers ce blog est de faire des articles en mode “honnĂȘte” sur “ma” cuisine japonaise…montrer ce que je rĂ©ussi, mais aussi ce qui est perfectible. Je considĂšre qu’il n’y a rien de “rater”. La fois d’aprĂšs, il faut rĂ©ajuster.

Souvent, dans mon entourage, j’entends des gens dire : « J’ai cuisinĂ© tel plat, c’était pas bon, je referai plus ! Â», alors qu’en modifiant un peu la recette, la fois suivante, on arrive trĂšs souvent Ă  un rĂ©sultat qui nous satisfait, voir qui nous Ă©pate, et c’est Ă©galement le cas dans la cuisine japonaise.

N’ayez pas peur de rĂ©-essayer et de rĂ©-ajuster !

Amusez vous, soyez crĂ©atifs !

Pour en revenir au programme de ce blog, des recettes, mais pas que, dĂ©couverte du japon au travers de la nourriture, des tests de recettes japonaises faites par d’autres blogueurs / youtubeurs, une pincĂ©e de tourisme (en cette pĂ©riode de Covid19, le voyage par procuration, ça peut ĂȘtre une bonne idĂ©e) et d’autres idĂ©es qui germeront au fur et Ă  mesure.

Vous pouvez enregistrer ce blog dans vos favoris et revenir de temps Ă  autres pour trouver du nouveau contenu !

N’hĂ©sitez pas Ă  me suggĂ©rer des articles, que vous aimeriez voir traitĂ©s ici !

Matane ! (“Ă  bientĂŽt” en japonais)

BenoĂźt

Tu as aimé cet article ? et bien tu peux le partager ! Merci à toi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 thoughts on “Qui suis je, pourquoi ce blog ?”

    • Salut Morgan !

      WP m’a envoyĂ© ton commentaire en indĂ©sirable…je n’ai aucune idĂ©e de pourquoi…c’est super bizarre…

      Bienvenue Ă  toi. HĂ©sites pas Ă  fouiller dans mon menu “articles” il commence Ă  y en avoir un petit stock grĂące au dĂ©fi 1 article par jour.

  • Bonjour BenoĂźt,
    L’attrait du Japon par les occidentaux est un grand mystĂšre pour moi. Je vois pas mal de personnes autour de moi s’intĂ©resser Ă  la cuisine, Ă  la langue, aux dessins japonais. Mais pourquoi le Japon nous fascine t’il autant ?

    J’ai quelques Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse:
    – le Japon Ă©tant un pays insulaire, il a dĂ©veloppĂ© une culture trĂšs forte et trĂšs particuliĂšre
    – MalgrĂ© ses particularitĂ©s, le Japon a des traits qui sont proches de notre histoire: samouraĂŻ/chevalier, royautĂ©/impĂ©rialisme, foi chrĂ©tienne/shintoĂŻsme

    Quels autres particularités du Japon peuvent expliquer cette fascination selon toi ?

    Guillaume

    • Salut Guillaume,

      Vaste question, je pense que ça dĂ©pend vraiment de chaque personne. De mon cĂŽtĂ© j’ai fait du judo quand j’Ă©tais ado, vers 12 ans. J’ai adorĂ© les notions du judo…bien loin de ce qu’on nous enseigne Ă  l’Ă©cole. “Respect de l’adversaire”, “maitrise de soi” etc…

      Je connais beaucoup de gens pour qui le dĂ©clencheur a Ă©tĂ© : les mangas et les animĂ©s. MĂȘme si j’ai grandi avec le club DorothĂ©e, c’est pas la raison de mon attrait pour le Japon.

      Mais oui, je suis assez d’accord pour dire que comme le Japon est un archipel, il a dĂ©veloppĂ© une culture qui lui est propre. Par ailleurs ses frontiĂšres ont Ă©tĂ© quasi totalement fermĂ©es aux Ă©trangers durant 2 siĂšcles ( de 1650 Ă  1842), ce qui renforce le caractĂšre insulaire.

      Pour les particularités :

      Pour les 15 – 30 ans : sans conteste, les mangas et les animĂ©s.
      Pour les 30 – 50 ans : on va dire que c’est moins marquĂ©, et moins “mono thĂšme” (contrairement au 15 – 30 ans) mais en vrac, de ce que je vois et ressens : Le Japon traditionnel, la cuisine, l’artisanat local, les bains “Onsen”…

      Bon aprĂšs, ces Ă©lĂ©ments n’engagent que moi hein…

      Benoit

  • Bonjour, il est magnifique ton blog j’aimerai dĂ©couvrir plus aussi sur la cuisine japonaise, car la seule chose que je connais c’est le sushi😊

    • Salut Esther,

      Merci bcp !!!

      Oui effectivement, souvent les gens en dehors du Japon connaissent trĂšs peu de plats japonais.

      Tu as la quasi totalitĂ© de mes articles dans la section “articles” du mĂȘme nom.

      N’hĂ©site pas Ă  aller jeter un oeil.

      A+

      Benoit

Laisser un commentaire