[Culture] “Kodomo no hi” la fête des garçons

[Culture] “Kodomo no hi” la fête des garçons

Crédit photo : Koi Nobori | Every year, japanese raise the carp flag called… | Flickr de bu2ngpac1 sous licence Creative Commons BY-ND 2.0 sur flickr

Salut les pandami(e)s, aujourd’hui je viens vous parler de cette fête qui a lieu le 5 mai au Japon. J’avais déjà fait un article sur leHina matsuri” la fête des des filles, qui a lieu le 3 mars. Vous retrouverez l’article en question ici.

Tout d’abord, son origine est chinoise, et remonte à l’époque “Nara” (710-794). Par ailleurs son nom d’origine est “Tango no sekku“. Pour ce qui est de l’étymologie, “tango” signifie le premier jour du mois de mai, et “sekku“, fête saisonnière. Voilà ce que j’ai trouvé. Je ne me risquerai pas à une traduction non officielle. En outre, elle fait partie de la famille des fêtes servant à marquer le passage d’une saison à une autre. En ce qui concerne les autres fêtes on retrouve :

  • Le nouvel an : 1er janvier.
  • Hina matsuri“, la fête des filles, le 3 mars.
  • Tanabata“, la fête des étoiles, le 7 juillet.
  • Kiku no sekku” la fête des chrysanthèmes, le 9 septembre.

En outre, C’est à cette date qu’autrefois on repiquait le riz au Japon. D’autre part, Le mois de mai étant considéré comme néfaste, il fallait protéger les populations. C’est pourquoi, on utilisait des rituels à base de fleurs d’iris (acores odorants, shōbu, 菖蒲). D’ailleurs, dès le 5 mai, à la cours impériale comme dans le peuple, on accrochait des fleurs d’iris et des feuilles d’armoises sur les bâtiments pour repousser le mauvais sort.

Cependant, ce n’est qu’en 1948 que “Tango no sekku” deviendra “Kodomo no hi” suite à la loi sur les jours féries. Désormais, on peut admirer les bannières carpes koï “Koi nobori” accrochés un peu partout. En effet, elles symbolisent la persévérance et le courage.

Un peu de tourisme :

A ce sujet, la ville de “Tateyabashidédie un festival au “Koi nobori“. A cause du coronavirus l’édition 2020 a été annulée. Néanmoins, hors période de covid19, “Tateyabashi” reste une très bonne excursion à la journée depuis Tokyo. En effet il faut environs 1h15 depuis la gare de “Kitasenju” de Tokyo. Vous pourrez ainsi admirer les “Koi nobori” exposées au vent un peu partout dans la ville.

Ok, mais qu’est ce qu’on mange ?

Le “Chimaki

boulette de riz fourrée, sucrée ou salée, enroulée dans une feuille de bambou
Chimaki : sucré ou salé, enroulée dans du bambou

Crédit photo : Chimaki | Yuya Tamai | Flickr de Yuya Tamai sous licence Creative Commons BY 2.0 sur flickr

Il s’agit ici d’une boulette de riz fourrée de divers éléments. Sucré ou bien salé, le “Chimaki” est enroulée dans une feuille de bambou. En ce qui concerne la version sucrée, elle peut être fourrée à la pâte de haricots rouges, “Anko“. Si vous cherchez une recette de “Anko”, c’est par ici. Par ailleurs, pour la version salée, on peut trouver, du poulet ou du porc, ainsi que des jeunes pousses de bambous, carottes, champignons shiitaké, racines de bardanes, des noix de gingko, ou bien des châtaignes.

Le “Kashiwa mochi

Mochi (gâteau de riz gluant) dans une feuille de chêne
Kashiwa mochi : gâteau de riz gluant fourré, enrobé d’une feuille de chêne

Crédit photo : かしわ餅 kashiwa mochi | Hisakazu Watanabe | Flickr de Hisakazu Watanabe sous licence Creative Commons BY-SA 2.0 sur flickr

Ce dessert est mochi, un petit gâteau à la farine de riz gluant, et fourré avec, comme souvent, de la pâte de haricots rouges. En outre, servi enrobé d’une feuille de chêne, cette dernière symbolise la prospérité. De plus, même si elles sont offertes aux enfants, elles font également le bonheur des “grand enfants” pour un encas rapide.

En conclusion : vous connaissiez déjà “kodomo no hi” la fête des garçons ? vous avez envie de voir les bannières “koi nobori” en direct au Japon ? Dîtes moi tout ça en commentaire !

Matane !

Benoît

Source :

https://www.kanpai.fr/societe-japonaise/kodomo-no-hi-koinobori

https://www.vivrelejapon.com/a-savoir/comprendre-le-japon/kodomo-no-hi-fete-enfant-koi-nobori-sekku#:~:text=Kashiwa%20mochi%2C%20un%20g%C3%A2teau%20de,la%20f%C3%AAte%20Kodomo%20no%20Hi.&text=Cr%C3%A9dit%3A%20Ryan%20Ozawa-,Des%20carpes%20flottent%20au%20vent%20le%205%20mai%2C%20jour%20de,f%C3%AAte%20des%20enfants%20au%20Japon.&text=Cr%C3%A9dit%3A%20Wikipedia-,Les%20carpes%20de%20papier%20de%20koi%20nobori%20flottent%20dans%20les,rivi%C3%A8res%2C%20au%20gr%C3%A9%20du%20courant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kodomo_no_hi

https://fra.nctodo.com/chimaki-japanese-dumplings

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kashiwa-mochi

https://voyapon.com/fr/kodomo-no-hi-festival-enfants-tatebayashi-carpe/

Tu as aimé cet article ? et bien tu peux le partager ! Merci à toi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


3 thoughts on “[Culture] “Kodomo no hi” la fête des garçons”

Laisser un commentaire