epicerie japonaise et ses produits

Epicerie japonaise : Où se fournir en ingrédients japonais ?

Salut les pandami(e)s, vous ne savez pas dans quelle épicerie japonaise (ou supermarché asiatique) aller pour acheter vos ingrédients japonais ? On va remédier à ça ensemble. En effet, c’est l’un des nombreux freins dans le fait de se lancer dans la cuisine japonaise. Il est vrai que j’entends depuis des années autour de moi : « Je ne sais pas ou acheter et quoi acheter« .

On trouve les légumes de base dans nos supermarchés. Mais lorsque l’on parle de produits comme : de la pâte miso, du vinaigre de riz, des graines de sésame blanc, je comprends que l’on puisse se sentir perdu…

se sentir perdu quand on cherche une epicerie japonaise
Comment je me suis senti la première fois que je suis allé dans une épicerie japonaise…

Les épicerie japonaise et les supermarchés asiatiques physiques :

Je vous vois venir, parce que c’est quelque chose que j’entends ENORMEMENT : « T’es gentil, mais moi j’habite à la campagne ! »

Vous savez quoi ? Moi aussi ! pourtant j’ai des produits pour cuisiner japonais dans mes placards. De plus, je me suis fourni en supermarchés asiatiques physiques (on verra les boutiques en lignes plus bas).

Je suis quasiment certains que vous vivez à moins de 30 à 45 minutes de voiture d’une ville de taille moyenne, qui possède un supermarché asiatique. Comment le savoir ? il suffit de demander à la plus puissante source d’informations sur cette terre, j’ai nommé « Internet »…et le moteur de recherches de votre choix.

Un exemple, je vis perdu dans les montagnes à 35/40 min de Chambéry et de Grenoble, ci dessous une capture d’écran de ma recherche :

comment trouver une epicerie japonaise proche de chez vous
Ma recherche google qui a été très efficace, je ne vais quasiment plus que là bas en supermarché asiatique

On peut voir qu’en tête de liste il y a un supermarché asiatique au nom qui ne laisse pas de place au doute « Asie Market ». Il est en périphérie de Chambéry, autre détail, il a une note de 4.5 sur 5 avec 306 avis ! C’est un super indicateur sur ce magasin !

Faisons un test ensemble ! Dites moi en commentaire de cet article si vous avez un supermarché asiatique à max 40 min de voiture de chez vous. Dans quelle ville vous en avez trouvé un / quelle note a t’il sur google avis ?

Vous n’avez pas de voiture ? Effectivement en dehors des grandes villes et de leurs réseaux de transports en communs performants, je comprends que ça soit assez galère, mais il existe des solutions :

Les boutiques en ligne :

Satsuki :

A la base c’est une épicerie japonaise physique à Lyon (où je suis déjà allé). De plus, elle a également une importante boutique en ligne.

Elle propose des produits de base, comme le riz de la marque « Shinode » que j’apprécie beaucoup pour son rapport qualité prix. Elle offre également un choix d’articles plus rares, et donc méconnus, comme ceux à base de yuzu (agrume japonais), dont le « Bakasco », un équivalent du tabasco avec du yuzu (note à moi même : à tester ^^).

Kioko :

Basée à Paris, et offre également une épicerie en ligne. Par ailleurs, propose sur son site des recettes de « Laure Kié », auteure populaire dont le thème est la cuisine japonaise. Vous avez sûrement déjà vu ses livres sur internet ou dans les librairies, tellement ils sont populaires.

Un peu comme chez son concurrent Satsuki, on trouve aussi bien les essentiels dans la section « best of » du site, du matériel, et également des produits moins connus.

Nishikidori :

Epicerie japonaise, dont les magasins physiques se trouvent à Paris et à Ancenis en Loire-Atlantique. Sans doute celle qui s’adressera le plus aux « initiés » de la cuisine japonaise, dû au fait qu’elle propose des produits qu’on peut qualifier « d’exception », ce qui peut refroidir les débutants.

Vous avez des bonnes adresses à partager pour faire vos courses japonaises ? N’hésitez pas à mettre en commentaire : le nom de l’établissement, l’adresse et la ville !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! C’est gratuit et moi ça me fait plaisir !

Abonnez-vous à ma newsletter via le formulaire ci-dessous. Vous recevrez mon guide gratuit pour cuisiner japonais (même si vous êtes débutant), ainsi qu’une liste de 120 supermarchés asiatiques en Francophonie. De plus, vous serez informés de chaque nouvel article par e-mail.

Vous pouvez suivre mes aventures sur : Facebook, Instagram et Twitter

Pour voir tous mes articles, vous pouvez cliquer sur ma liste d’articles.

Matane !

Benoît

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

5 comments on “Epicerie japonaise : Où se fournir en ingrédients japonais ?Add yours →

  1. Super utile ! A Marseille on a TamKi une épicerie asiatique et même mondiale super !

  2. Asia Store Avignon 4 étoiles
    À 5 mn à pied de la gare de Avignon centre. On y trouve beaucoup de produits de nombreux pays asiatiques.

    1. Bonsoir Andrée,

      Merci pour ce partage ! Je vais ajouter une partie en bas de la page pour inciter les lecteurs à partager leurs bonnes adresses.

      Bonne soirée,

      Benoit

  3. Bonjour et merci pour vos articles qui mettent la cuisine Japonaise à la portée de tous !

    De mon côté, en pleine campagne, pas de supermarché asiatique avec des ingrédients Japonais à moins de 1h, je commande donc sur Internet depuis des années, sur Le marché Japonais, il y a moins de choix que sur satsuki, mais étant satisfait du service, je garde mes habitudes pour le moment.

    Quand on est pas spécialiste, c’est pas toujours facile de se rendre ne magasin physique même si l’accueil est chaleureux, je me vois mal monopoliser un vendeur dans les rayons pendant 1h pour faire mon choix, Internet est plus pratique pour des novices.

    1. Bonjour Jacques,

      Merci beaucoup pour ce retour qui me fait chaud au coeur !

      Je connais bien le problème de vivre en campagne quand on veut cuisiner japonais. En plus je suis en zone de moyennes montagnes.
      Que j’aille vers Chambéry ou vers Grenoble, je dois franchir un col.

      Au final je vais principalement dans la périphérie de Chambéry, et il me faut au moins 45 minutes pour le trajet aller.
      Autant dire que je n’y vais pas pour acheter 3 produits, et que quand j’y vais, je « fais le plein »

      Oui, c’est vrai que rentrer dans un magasin asiatique, quand on a pas l’habitude, ça peut être intimidant.
      Encore que, de nos jours, les vendeurs sont habitués. Il y a 20 ans, quand j’ai mis les pieds dans un supermarché asiatique, avec ma tête de caucasien, on me regardait avec étonnement.
      Maintenant c’est plus du tout le cas.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :