Recette Somen en tsukemen : spécial été


Nouilles cuites et froides somen avec un bouillon chaud tsukemen

Salut les pandami(e)s, aujourd’hui une recette de somen. Les somen sont des nouilles fines qui sont consommées principalement en été au Japon. J’ai notamment parlé des somen dans mon articles sur les plats estivaux du Japon.

En été, on peut les consommer froides, trempées quelques secondes dans un bouillon encore chaud, le tsukemen.

Evidemment, on peut remplacer les somen par des soba dont j’ai beaucoup parlé dans divers articles, et également par des udon. Cependant la texture plus épaisse de ces dernières me semblent moins indiquée à cet usage.

A noter pour cette recette, qu’il s’agit de “ma version”. Je me suis d’ailleurs inspiré du film “37 secondes” (dispo sur Netflix), dans lequel le personnage principale découvre les nouilles (je ne sais plus lesquelles, peut être des somen), sur lesquelles on presse un peu de citron, puis que l’on trempe dans le bouillon du tsukemen.

Les ingrédients pour 2 pandas (bons mangeurs) :

Ce qu il vous faut pour faire des somen nouilles froides avec un bouillon chaud tsukemen
Y manquera le citron (que j’ai eu l’idée d’ajouter après, au moment de servir) et l’eau…un ingrédient tellement simple qu’on a tous, qu’une fois sur 2, je l’oublie pour la photo…maxima mea culpa.
  • Un paquet de somen de 250gr (tu peux trouver ici mon article sur ou se fournir en ingrédients japonais).
  • 1 gousse d’ail.
  • 3 à 4 cm de gingembre frais.
  • 1 cuillère à café de dashi.
  • Une demie cuillère à café de 7 épices japonais (shichimi togarashi aussi appelé nanami togarashi).
  • 50 cl d’eau.
  • 1 cube de bouillon de volaille.
  • 1 vert de poireau.
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja.
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame.
  • Un demi citron par personne.

Les étapes de cette recette de somen :

  1. Eplucher l’ail, éplucher le gingembre à l’aide d’une petite cuillère, râper le tout, réserver.
  2. Couper un poireau en 2 dans le sens de la longueur et laisser 15 cm non coupé au niveau du blanc. Laver toutes les feuilles du poireaux afin d’enlever toute la terre et le sable. Prélever le vert de poireau, puis hacher le, le plus fin possible.
  3. Dans une casserole, faire bouillir les 50 cl d’eau avec le cube de bouillon de volaille.
  4. Dans une poêle anti adhésive / un wok suffisamment grand(e) pour recevoir le bouillon de volaille de l’étape précédente : faire revenir l’ail, le gingembre et le vert de poireau avec l’huile de sésame.
  5. Ajouter au mélange ail, gingembre poireaux : le dashi, le shichimi togarashi, la sauce soja. Cuire 2 minutes.
  6. Dans une casserole, porter à ébullition un grand volume d’eau pour cuire les somen.
  7. Ajouter le bouillon de volaille sur le mélange épices, poireaux et sauce soja. Porter à ébullition, puis cuire à feu doux 5 minutes en essayant d’enlever l’écume avec un écumoire. Dès que l’eau des somen bout, faites les cuire en respectant le temps de cuisson sur le paquet.
Bouillon tsukemen pour tremper les nouilles froides mais cuites somen dedans.
bouillon avant un peu d’écumage
  1. Une fois les somen cuites, égoutter les, puis rincer les à l’eau froide, elles doivent être servies froides.
  2. Au moment de déguster, chaque personne peut (rien d’obligatoire) presser un peu de citron sur ses nouilles, afin de rajouter une saveur légèrement acide. Puis il faudra tremper ses nouilles quelques secondes dans un peu de bouillon servi encore chaud.

Il n’y a plus qu’à savourer ce plat estival !

Vous pouvez également suivre mes aventures sur : Facebook, Instagram et Twitter

Une envie de recette estivale japonaise que vous connaissez et que vous avez envie que je teste ? Vous pouvez me dire tout ça en commentaires !

Matane !

Benoît

Tu as aimé cet article ? et bien tu peux le partager ! Merci à toi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

+ There are no comments

Add yours

Laisser un commentaire