[Découverte] Les plats et mets de l’été au Japon


L’été au Japon, il peut faire très chaud. Bien évidemment, la cuisine japonaise, comme beaucoup de cuisine à travers le monde, s’adapte. En plus d’une forte chaleur, le taux d’humidité est parfois élevé. A tel point qu’il n’est pas rare de croiser des japonais avec une serviette éponge sur les épaules pour s’essuyer le front. Si comme moi, vous n’êtes pas fan des fortes chaleurs estivales, l’île d'”Hokkaido” est une bonne alternative. J’ai fait un article concernant “Hokkaido“, que vous retrouverez ici : https://jappanda.fr/decouverte-lile-septentrionale-dhokkaido/

Ok, mais qu’est qu’on mange ?

Tsukemono

Tsukemono | Juha Uitto | Flickr de Juha Uitto sous licence Creative Commons BY-NC-SA 2.0 sur flickr

Qui signifie littéralement “choses macérées” se constituent de légumes macérés dans de l’eau vinaigrée. On peut ajouter des aromates avec la saumure. Par exemple j’ai déjà ajouté des zestes de citrons, n’ayant pas d’agrumes japonais dans ma cuisine. Une fois la macération faites sur plusieurs jours, il faut presser les légumes. Le plus souvent cela se fait à la main, mais si vous avez quelque chose qui puisse presser, sans réduire en purée, ça doit pouvoir fonctionner. Il en existe plusieurs types, suivant les ingrédients de macération en plus de l’eau vinaigrée. On notera de “Shiozuke“, avec du sel, le “Misozuke” avec de la pâte “Miso“, le “Shoyuzuke” avec de la sauce soja. Les “tsukemono” sont généralement servis en accompagnement, avec du riz, ou des “Somen“.

Les “Somen

Une fois de plus, il s’agit de nouilles. Elles sont à base de farine de blé et ont comme particularité de cuire très vite, sans doute dû au fait qu’elle sont très fines, contrairement aux “udon“. Elles sont servies froides durant l’été, accompagnée d’un bouillon, froid également. Une tradition estivale est le “Nagashi Somen“. Le mot “Nagashi” vient du verbe “Nagasu” signifiant “déverser” ou “faire couler”. Les “Somen” glissent sur un toboggan fait de bambous, il faut donc les attraper avec les baguettes, quand elle passent devant vous. En somme, le plaisir est à la fois gustatif et ludique.

Pour vous donner une idée, une vidéo d’une chaîne Youtube que j’aime bien (désolé c’est en anglais, je ne sais pas ce que donne les sous titres automatiques en français…) :

Hiyashi chuka” la version froide du ramen

Je suis sûr que parmi vous il y a des fans de “ramen“. Ce plat est connu pour réchauffer le corps tout en rassasiant celui qui le mange. Mais durant l’été parfois caniculaire du Japon, l’envie de manger un plat réchauffant n’est pas la meilleure idée. Comme je le disais en début d’article, la cuisine japonaise s’adapte suivant les saisons. C’est donc le cas pour ce “ramen” qui est donc servi froid. Parmi les ingrédients de ce plat sont, le concombre, la tomate, les carottes, l’omelette japonaise “tamagoyaki”, et le jambon.

Hiyashi chūka no goma dare / 冷やし中華のごまだれ | For more descripti… | Flickr de Mokiko sous licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0 sur flickr

Pour le dessert n’oubliez pas les glaces “Kakigori” dont j’ai parlé dans cet article : https://jappanda.fr/culture-la-street-food-au-japon/

Maintenant que vous savez quoi manger au Japon pour vous rafraichir, vous allez pouvoir prévoir un voyage estival…pour l’été 2022 ! La patience est la mère de toutes les vertus, parait il.

Matane,

Benoît

Tu as aimé cet article ? et bien tu peux le partager ! Merci à toi !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3Comments

Add yours
  1. 1
    laure nollet

    Trop bien on va bientôt pouvoir tester ça avec l’été qui arrive j’adore les nouilles froides ou tiédes avec des goûts vinaigrés et croquants.
    J’ai adoré la vidéo des somen qui glissent dans le bambou 😂

Laisser un commentaire