distributeur de boisson japonaise

Boisson japonaise : Que boivent les japonais en dehors de l’alcool ?

Vous avez entendu parler des boissons japonaises sans alcool et ça vous intrigue ? Dans cet article je vous en présente 3 que vous trouverez partout au Japon
Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

Bonjour Ă  toutes et tous, dans la suite logique de mon article sur l’alcool au Japon, aujourd’hui on va aborder la boisson japonaise non alcoolisĂ© avec 3 produits qu’on retrouve facilement au Japon. Alors, dans mon infini bontĂ©, je vous Ă©pargne le thĂ©. Non en fait, vu la quanti »thé » (dites moi que je suis drĂŽle !) de choses Ă  dire, ça sera pour un article Ă  part entiĂšre. En effet, il y a des boissons non alcoolisĂ©es au Japon, en dehors du thĂ©. Sans compter qu’il y a un choix Ă©norme de sodas et boissons sucrĂ©es, avec des goĂ»ts parfois perturbants.

D’ailleurs, en parlant de goĂ»ts, on trouve Ă©galement des eaux aromatisĂ©es avec des saveurs que l’on imagine assez bien chez nous :

  • Framboise
  • Citron
  • Menthe
  • Mangue

Et d’autres ou on va froncer les sourcils comme pour dire : « mais c’est quoi ce truc ? »

  • Coco
  • Raisin
  • Gingembre

Dans toutes ces boissons, qu’il s’agisse d’eaux, de thĂ©s ou de sodas, j’en ai choisi 3 pour vous.

La boisson japonaise pétillante Ramuné :

Ramune boisson japonaise que les japonais adorent

Japan: Ramune | food-touring.com/2014/01/16/japan-ramune/ | sstrieu | Flickr de sstrieu sous licence Creative Commons BY-ND 2.0 sur flickr (l’utilisateur flickr a supprimĂ© son compte depuis, d’ou l’absence de lien vers son compte)

CommercialisĂ©e Ă  partir de 1872, cette bouteille au design particulier se reconnait aisĂ©ment. Elle fait partie des produits que les japonais ont dĂ©couverts aprĂšs la rĂ©ouverture des frontiĂšres, Ă  la fin du « Sakoku« . 150 ans plus tard, elle est l’une des boissons gazeuses prĂ©fĂ©rĂ©es des japonais. En outre, lors des fortes chaleurs estivales, on trouve du « Ramune » dans tous les magasins et les distributeurs de boissons. Les goĂ»ts sont parfois simples et classiques, orange, pĂȘche, ananas, fraise. Mais parfois ils sont plus « particuliers », comme : « Kimchi » , « Wasabi« , sauce « Takoyaki« . Pour en revenir Ă  son design, une fois l’emballage du bouchon enlevĂ©, il faudra prendre la partie plastique pour faire descendre la bille de verre dans la bouteille.

Comme une vidéo est toujours plus parlante, je laisse « Nihon Bazar » vous expliquer ça :

La boisson japonaise au ferments lactiques : le Calpis

boisson japonaise a base de ferments lactiques, le Calpis

Calpis | Some kind of fizzy yogurt based drink. Sort of tast
 | Flickr de William Lachance sous licence Creative Commons BY 2.0 sur flickr

Tout d’abord, il faut prononcer le « s » final…pas trĂšs ragoutant, je sais. Il a Ă©tĂ© commercialisĂ© au Japon Ă  partir de 1919, et il a Ă©tĂ© popularisĂ© avant la Seconde Guerre Mondiale. Un de ses atouts est sa longue conservation, sans avoir recourt Ă  un rĂ©frigĂ©rateur. En ce qui concerne ses ingrĂ©dients, il contient des ferments lactiques, du lait en poudre et des arĂŽmes artificiels. Il existe en forme pure, ou dĂ©jĂ  diluĂ©e. Son goĂ»t acide et lactĂ© peut ĂȘtre comparĂ© Ă  un yahourt sucrĂ© qui a Ă©tĂ© diluĂ© dans de l’eau. Par ailleurs, il peut ĂȘtre utilisĂ© dans des cocktails et sur du « Kakigori » (dont je parlais dans cet article), sous forme de sirop. Sur l’archipel d’Okinawa, on trouve un « Calpis » goĂ»t ananas, que vous ne pouvez pas vous procurer dans le reste du Japon.

La boisson japonaise qui s’approche le plus du thĂ© : « Mugicha« 

Boisson japonaise, le mugicha est un thé à base d'orge torréfié
Crédit photo : Kim Alhström sur flickr.com

Il s’agit d’un « thé » d’orge torrĂ©fiĂ©. Si j’ai employĂ© les guillemets pour le mot thĂ©, c’est parce qu’il ne contient pas de feuilles de thĂ© Ă  proprement parlĂ©. Donc, il ne contient pas de thĂ©ine. De fait il peut donc sans soucis ĂȘtre consommĂ© par les enfants en bas Ăąge et par les femmes enceintes. Il a de nombreux bienfaits en terme de dĂ©tox, puisqu’il amĂ©liore la circulation sanguine et possĂšde des anti oxydants. Par ailleurs, il est fortement apprĂ©ciĂ© durant l’Ă©tĂ© pour son cĂŽtĂ© rafraichissant. Par ailleurs, il ne dĂ©trĂŽne pas le thĂ© vert et le thĂ© noir dans le coeur des japonais, mais il est, nĂ©anmoins, trĂšs apprĂ©ciĂ©.

Les distributeurs automatiques de boissons au Japon

Les distributeurs automatiques en gĂ©nĂ©ral, sont tellement nombreux au Japon, qu’on peut estimer qu’il s’agit d’une institution. Sur l’archipel on trouve des distributeurs automatiques pour beaucoup de choses autre que les boissons. Fleurs, glaces, vĂȘtements, Ɠufs, plats surgelĂ©s (et d’autres choses plus « particuliĂšres » que je vous laisse googleliser). Il y en a pour tous les goĂ»ts. Afin de vous donner un ordre d’idĂ©es, avant la catastrophe du 11 mars 2011, on comptait 1 distributeur (tout type produits confondus) pour 7 habitants au Japon. DĂ©sormais, ce chiffre est en baisse, dĂ» Ă  la politique Ă©nergĂ©tique du pays. Pour en revenir Ă  ceux proposant des boissons, ils sont tellement prĂ©sents et visibles, que vous ne pouvez pas les rater. De plus, en Ă©tĂ© ils vous proposeront des boissons fraĂźches, et en hiver, des boissons chaudes.

Vous connaissiez dĂ©jĂ  certaines de ces boissons ? Vous en avez goĂ»tĂ©, si oui qu’en avez vous pensĂ© ?

Partagez cet article sur vos rĂ©seaux sociaux si vous l’avez aimĂ© ! Ça ne vous coĂ»tera rien !

Abonnez-vous Ă  ma newsletter via le formulaire ci-dessous. Vous recevrez mon guide gratuit pour cuisiner japonais (mĂȘme si vous ĂȘtes dĂ©butant), ainsi qu’une liste de 120 supermarchĂ©s asiatiques en Francophonie. De plus, vous serez informĂ©s de chaque nouvel article par e-mail.

Vous pouvez me retrouver sur : FacebookInstagram et Twitter

Matane !

BenoĂźt

Sources :

https://www.cuisine-japon.fr/limonade-japonaise-ramune/
https://www.cuisine-japon.fr/le-calpis-une-boisson-omnipresente-au-japon/
https://www.jugetsudo.fr/decouvrir-le-mugicha-et-comment-le-preparer/
https://www.gaijinjapan.org/distributeur-automatique-japon/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ramune

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

2 comments on “Boisson japonaise : Que boivent les japonais en dehors de l’alcool ?Add yours →

  1. J’ai dĂ©jĂ  essayĂ© le campus, trĂšs Ă©trange et le ramune, trouvĂ© en France, j’adore la bouteille avec la bille ! Merci pour cet article qui donne plein d’idĂ©es de dĂ©couvertes.

    1. J’ai pas encore trouvĂ© de Calpis, par contre Ramune, oui. Etant intolĂ©rant au lactose, le cĂŽtĂ© yahourt du Calpis me fait peur. Je prĂ©fĂšrerai presque gouter mon natto qui dort au congelo…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :