La région de Chugoku et ses spécialités

Salut les pandami(e)s, aujourd’hui nouvel article, nouvelle région du Japon. Nous partons pour la région de Chugoku sur l’île principale de « Honshu« . Dans cette partie du Japon on trouve la ville tristement célèbre de Hiroshima qui ravira les passionnés d’Histoire. De plus, elle est également la plus grande des villes de Chugoku et sa capitale. Par ailleurs, moins connue mais atypique, la ville de Tottori. Grâce à ses dunes, elle fait partie des endroits à voir au Japon. En outre, sur place il est possible de faire des balades à dos de chameaux, dépaysement garanti.

crédit de la photo principale de l’article : Itsukushima Jinja | Itsukushima Jinja is a World Heritage Si… | Flickr de jpellgen (@1179_jp) sous licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0 sur flickr

Ok, mais qu’est ce qu’on mange dans la région de Chugoku ?

Les « Izumo soba« 

出雲蕎麦 | toyohara | Flickr de toyohara sous licence Creative Commons BY-NC 2.0 sur flickr

La ville de Izumo s’est distinguée avec ses nouilles soba au sarrasin. Cependant celui ci est un sarrasin complet. En outre, cela donne une couleur plus foncée aux soba, qui les différencie des soba traditionnelles au sarrasin raffiné. De plus, les Izumo soba contiennent plus de vitamines, minéraux et protéines. Par ailleurs, on dit que leur goût est sensiblement différent des soba traditionnelles.

Il existe deux manières différentes de les déguster. La première est le Wariko soba. On sert Les nouilles sur un plat puis on ajoute un œuf, des algues nori, des cébettes et une sauce. La seconde version est le Kamaagé soba. La différence consiste dans le fait qu’ici les soba sont servies en bouillon avec leur eau de cuisson ainsi que les éléments précédemment cités.

Les huitres de la préfecture d’Hiroshima

A la fois grosses, fermes et juteuses, les huitres d’Hiroshima sont réputées dans tout le Japon. Au début février, sur l’île de Miyajima, à quelques kilomètres au sud d’Hiroshima a lieu un festival dédié aux huitres. Par ailleurs, on peut y déguster l’un des plats les plus connus d’Hiroshima, l’okonomiyaki. Festival de l’huitre oblige, il est bien entendu garni d’huitres. Si vous ne savez pas ce qu’est l’okonomiyaki, je vous laisse aller voir ma recette ici.

Durant ce festival, en plus de l’okonomiyaki aux huitres, , il est possible tester différents plats. Notamment le ragout aux huitres, parfait pour réchauffer le corps, et le doténabe aux huitres, un bouillon avec de la pâte miso et des légumes.

Le fugu : le poisson mortel originaire de Chugoku

Little FUGU – 河豚 | It was too small to be eaten so we put it… | Flickr de jim sous licence Creative Commons BY-SA 2.0 sur flickr

La préfecture de Yamaguchi, dans la région de Chugoku est réputée pour le fugu qu’on appelle également « poisson globe » ou « poisson lune ». Celui ci est prisé des amateurs de sensation fortes, car en effet, il contient un puissant poison. C’est dans le foie, les yeux et les ovaires qu’est contenu son poison, qui est plus puissant que le cyanure. A ce jour il n’existe pas d’antidote, et la mort survient en moyenne 4 à 8 heures après ingestion du poison. En effet, vous l’aurez compris, tout son succès réside dans la dangerosité du fait d’en manger si il est mal préparé. Afin de réduire le nombre de décès, le gouvernement japonais encadre de manière stricte la vente de ce poisson. En effet, il est interdit de vendre les parties venimeuses. De plus, il est très fortement recommandé aux pécheurs de fugu, ou bien aux particuliers a qui on aurait donné de ce poisson, de ne surtout pas le préparer eux même. En d’autres termes, pour consommer du fugu, il faut impérativement qu’il soit préparé par un cuisinier qualifié.

Vous connaissiez déjà ces plats ? lequel vous donne le plus envie ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! C’est gratuit et moi ça me fait plaisir !

Vous pouvez suivre mes aventures sur : Facebook, Instagram et Twitter

Matane !

Benoît

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hiroshima

https://www.vivrelejapon.com/a-savoir/comprendre-le-japon/fugu-poisson-poison-lune-restaurant-shimonoseki

3 comments on “La région de Chugoku et ses spécialitésAdd yours →

  1. Il est trop mignon ce fugu ! Heureusement qu’ils l’ont rejeté à l’eau 🙂 ! C’est passionnant comme toujours ce voyage culinaire ! Un régal pour les yeux et plein d’envies de voyage ! Quelle merveilleuse diversité !

Laisser un commentaire