Daifuku fraises pâte de haricots rouges

Bonjour à toutes et tous ! Il y a quelques jours j’ai fait de la pâte de haricots rouges. Comme je ne savais pas encore ce que j’allais en faire, je l’ai congelé, en attendant l’inspiration, et j’ai bien fait. Il y a 2 jours, j’ai donc fait des ichigo daifuku mochi. Il s’agit d’un dessert japonais composé de farine de riz gluant, cuite, et que l’on fourre avec des fruits, ou bien de la pâte de haricots rouges. Je n’en avais jamais fait donc j’ai regardé une des chaines YouTube de cuisine japonaise qui m’inspire souvent. Tout comme pour le Anko (la pâte de haricots rouges), j’ai trouvé mon bonheur chez Les recettes d’une japonaise. Vous trouverez sa vidéo en fin d’article comme d’habitude. J’ouvre une parenthèse, je sais que beaucoup pensent qu’il s’agit de mochi alors qu’en fait la vrai appellation est daifuku. Je laisse la parole à un expert : Tokyo no Jo qui dans cette vidéo explique bien le problème. Si vous ne souhaitez pas regarder la vidéo en entier c’est à partir de 5 minutes et 30 secondes. Revenons donc à nos daifuku.

Les ingrédients pour 6 daifuku :

Tout ce dont vous avez besoin pour faire des daifuku fraises
  • 100 gr de farine de riz gluant.
  • 120 gr d’eau.
  • 60 gr de sucre en poudre.
  • 6 fraises.
  • De la fleur de maïs / Maïzena.
  • 200 gr de pâte de haricots rouges, appelée anko.

Les étapes :

Une chose à savoir avant de démarrer la recette : Les daifuku sont très bons le jour même, un peu moins le lendemain, et beaucoup moins sur lendemain. En effet la pâte extérieur se durcie progressivement. L’idéal est de prévoir la quantité juste que vous allez manger le jour J. Autrement vous pouvez les conserver individuellement dans du film étirable au frigo. Mais à consommer dans les 24 / 48 heures quand même.

  1. Laver les fraises, les égoutter, les équeuter.
  2. Découper des carrés de film plastique étirable, étaler de la pâte de haricots rouges anko dessus. Puis une fraise avec la pointe vers le haut. A l’aide du film plastique, envelopper la fraise de pâte de haricots rouges en laissant la pointe libre.
  1. Tamiser la farine de riz gluant et la mélanger avec le sucre. Ajouter l’eau en 3 ou 4 fois et mélanger avec une cuillère en bois entre chaque ajout d’eau.

Cuisson et façonnage :

  1. Si vous avez choisi de faire en petite quantité, sans doubler (ou tripler comme moi), vous pouvez faire cuire votre pâte de farine de riz gluant, au micro onde. Cuire 2 minutes à 600 watts, mélanger, recuire 1 minute à 600 watts, mélanger. La pâte doit avoir épaissie, être devenue élastique et collante. Si vous avez augmenté les quantités, faites cuire à la casserole à feu moyen. Il faudra remuer à la cuillère en bois tout le long de la cuisson. Progressivement la pâte va s’épaissir. Une fois qu’elle est devenue élastique et collante, et que vous avez beaucoup de résistance quand vous remuer à la cuillère en bois, elle est cuite.
pate daifuku entrain de redescendre en temperature
  1. Etaler généreusement de la fleur de maïs sur une surface plane et propre. Mettre la pâte de daifuku cuite sur la fleur de maïs, et en mettre sur le dessus. Le but est de pouvoir travailler la pâte de daifuku à la main sans que cela colle. Etaler la pâte pour avoir une épaisseur de 0.5cm environs.
pate daifuku reparti sur une planche a decouper
  1. Découper équitablement autant de carrés de pâte que de fraises recouvertes d’anko.
  2. Mettre les carrés de pâte dans une main, puis la fraise dessus, avec la pointe vers le bas. Recouvrir uniformément (autant que faire se peut…j’avoue j’ai un peu galéré) la fraise et l’anko. Si possible on ne doit pas voir la couleur de la pâte de haricots rouge ou la fraise à travers le blanc du daifuku.
  3. Enlever le plus possible de fleur de maïs sur les « Mochi« .

Ci dessous la vidéo de la recette de Saori-san, aka « Les recettes d’une japonaise« 

Vous connaissez déjà les daifuku ? vous les aimez à quoi ? Une version glacée, ça vous dit ?

Sachez que si vous avez aimé cet article, vous pouvez sans soucis le partager sur vos réseaux sociaux ! De mon côté ça me fait plaisir, et pour vous, c’est totalement gratuit !

En plus, vous pouvez me suivre sur : Facebook, Instagram et Twitter

Matane !

Benoît

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

7 comments on “Daifuku fraises pâte de haricots rougesAdd yours →

  1. Les mochis hum 😋 j’adore – souvenir d’un séjour à Kyoto! Je vais m’empresser d’essayer cette recette – et si un jour tu en as une glacée je suis partante 😊

    1. Je suis entrain d’y songer. Faut que j’achète la glace…ou que je la fasse moi même. J’ai une turbine à glaces (différent de la sorbetière, car elle génère son propre foid) qui a presque 10 ans, mais qui fonctionne toujours. ça risque de venir dans les prochains jours 😉

  2. Trop top ! fan du japon et de sa cuisine aussi, je vais tester 🙂 à bientôt pour la suite !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :