plat de hiyashi somen nouilles froides japonaises

Hiyashi Somen, recette de nouilles japonaises fines et crudités

Vous cherchez une recette de Hiyashi somen ? Vous ĂȘtes au bon endroit pour savoir comment cuisiner ses nouilles froides japonaises principalement utilisĂ©es en Ă©tĂ©.

Salut les pandami(e)s, cette semaine on s’attaque Ă  une recette de cuisine japonaise estivale, les hiyashi somen. Pour rappel, les somen sont des nouilles japonaises, fines, plutĂŽt consommĂ©es froides en Ă©tĂ©. En effet, dĂšs la fin de la cuisson, qui ne doit pas ĂȘtre prolongĂ©e au delĂ  de 2 minutes, on rince les somen Ă  l’eau froide. Cela stoppe net la cuisson, qui continue d’ordinaire parce que les nouilles sont chaudes.

En ce qui concerne les somen, elle sont Ă  base de farine de blĂ©. De plus, elles sont plus fines que les autres nouilles japonaises comme les udon et les soba. Par ailleurs, il existe au Japon une activitĂ© Ă  la fois ludique et gastronomique, les nagashi somen. J’en avais parlĂ© dans cet article.

Les ingrédients pour 2 pandas (bons mangeurs) :

tout ce qu il faut pour faire des hiyashi somen
Au final j’ai utilisĂ© une seule cĂ©bette, c’Ă©tait assez.

Pour la sauce :

  • 6 cuillĂšres Ă  soupe de sauce soja.
  • 1 poignĂ©e de copeaux de katsuoboshi (copeaux de poissons sĂ©chĂ©s).
  • 6 cuillĂšres Ă  soupe de mirin. (rĂ©duction d’alcool sake).
  • 15 cl eau.

Pour l’accompagnement :

  • 200 gr de somen.
  • 1 grosse tomate.
  • 3 tranches jambon ou de tranches de filets de poulet.
  • Un demi concombre.
  • 1 cĂ©bette, aussi appelĂ©e oignon nouveau.
  • Une demie feuille d’algue nori. (feuille d’algue sĂ©chĂ©e)
  • 3 Ă  4 cm de gingembre frais.

Les Ă©tapes pour faire un hiyashi somen :

  • PrĂ©parer la sauce en mettant tous les ingrĂ©dients de celle ci dans une casserole. Porter Ă  Ă©bullition, arrĂȘter le feu, puis filtrer Ă  l’aide d’un chinois. Ensuite, laisser refroidir la sauce Ă  tempĂ©rature ambiante. Une fois que celle ci a dĂ©jĂ  bien refroidi, mettre la sauce au frigo.
  • Laver le demi concombre, la tomate, la cĂ©bette. Ensuite Ă©plucher le concombre, puis le couper en bĂątonnets. Enlever le cƓur dur de la tomate Ă  l’aide d’un couteau. Puis dĂ©couper la tomate en rondelles, puis couper chaque rondelle en deux. Emincer le vert de la cĂ©bette le plus finement possible.
  • DĂ©couper le jambon (ou les tranches de filets poulets) en laniĂšres.
  • Couper la demie feuille de nori en laniĂšres de 4 Ă  5 cm de long.
  • Eplucher le gingembre Ă  l’aide d’une petite cuillĂšre. Cela sera bien plus simple qu’au couteau ou Ă  l’Ă©conome. Croyez moi ! RĂąper le gingembre.
  • Cuire les somen dans un grand volume d’eau bouillante pendant 2 minutes. PrĂ©voyez un timer, il ne faut surtout pas dĂ©passer les 2 minutes. Une fois les somen cuites, rincer Ă  l’eau froide pour les faire revenir Ă  tempĂ©rature ambiante.
ingredients pour faire des hiyashi somen

Pour déguster les hiyashi somen, deux écoles :

  • Soit vous trempez vos somen et les ingrĂ©dients d’accompagnement (tomate, concombre, jambon etc…) progressivement dans la sauce Ă  laquelle vous avez ajoutĂ© le gingembre et la cĂ©bette. Bien entendu, chaque personne doit avoir un petit rĂ©cipient type ramequin avec de la sauce Ă  disposition.
  • Soit vous mettez tous les ingrĂ©dients dans un bol repas japonais. Puis vous pouvez verser un peu de sauce dessus, mĂ©langer, et consommer comme tel.

Normalement il va vous rester de la sauce, mais en faire moins c’est un peu du gĂąchis. Donc vous pouvez sans soucis garder le surplus de sauce au frigo, avec du film plastique ou dans une bouteille. On peut remplacer les somen par des soba Ă©galement. En revanche j’ai pas testĂ© pour les udon, mais ça doit ĂȘtre sympa aussi.

Vous connaissiez déjà les somen ? Vous aimez ? Lors de votre prochain voyage au Japon, vous allez tester ? Dites moi ça en commentaires !

Pour info, j’ai fait aussi cette recette avec des somen.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Abonnez-vous Ă  ma newsletter via le formulaire ci-dessous. Vous ne raterez aucun article, et vous recevrez mon guide gratuit pour cuisiner japonais sans vous prendre la tĂȘte.

Vous pouvez me retrouver sur : YouTube, Facebook, Instagram et Twitter

Matane !

BenoĂźt

5 comments on “Hiyashi Somen, recette de nouilles japonaises fines et cruditĂ©sAdd yours →

  1. Superbe ! Je dĂ©couvre votre site, moi qui suis un amoureux de la cuisine japonaise au restaurant… je pense me remonter les manches dĂ©sormais et m’y essayer ! (les photos sont trĂšs belles au passage)

    1. Salut Nicolas,

      J’avoue avoir comme but le fait de « dĂ©sacraliser » la cuisine japonaise, qui, dans nos tĂȘtes d’occidentaux est une cuisine pleine de mystĂšres et envers laquelle on a beaucoup d’attente.
      Oui, y a de la cuisine simple et familiale aussi au Japon.

      Je pense que si on questionne les japonais sur les plats français qu’ils connaissent, on va avoir des trucs soit d’exception, soit trĂšs bizarres, comme les escargots.

      Alors qu’un français moyen au quotidien va manger des plats simples…comme des pĂątes, du riz, des lĂ©gumes, le tout prĂ©parer simplement et de diverses maniĂšres.

      On n’est pas obligĂ©s de tout le temps « faire de la cuisine », on peut aussi « faire de la bonne bouffe », ça peut ĂȘtre bon et moins chronophage, et c’est ok aussi !

Laisser un commentaire