déménager au japon afin de voir les petites boutiques

Le Japon et moi : Est ce que j’ai envie de déménager au Japon ?

Parce qu’on me pose souvent la question. Je vous donne un début de réponse.
Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

Bonjour à toutes et tous, on me pose souvent la question : « Est ce que tu vas déménager au Japon ? » Je pourrais vous faire une réponse simplement en mode « Oui » ou « Non » mais d’une part, ça n’aurait aucun intérêt, et d’autres part, moi même je n’arrive pas à répondre à la question au moment ou j’écris cet article. Il y a des choses qui me plaisent au Japon et d’autres qui ne me plaisent pas du tout. D’ailleurs, je n’idéalise pas du tout ce pays, je suis conscient de à la fois des bons côtés et également des mauvais.

Cet article s’inscrit dans le cadre du carnaval d’articles de Sophie du blog « Je déménage au Japon« . Comme le nom de son blog l’indique, Sophie réalise des articles sur le thème de l’expatriation au Japon, mais pas que. Ses articles sont classés en 3 grands thèmes :

  1. Avant de partir : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer
  2. Sur place : Vous venez de déménager au Japon, ok, c’est cool…mais après ? Comment on peut trouver un job au Japon ? Comment on paye ses factures ? Par prélèvement comme en France…et bien non 😉
  3. Les portraits : La catégorie que je préfère ! Sophie interview des expat’ qui sont au Japon depuis plusieurs années. Mention spéciale pour l’interview de Dominique !

Déménager au Japon : Oui, mais avant ça ?

déménager au Japon pour voir les temples

Déjà, avant de déménager au Japon, la première étape, c’est de voyager dans le pays. Et pour l’instant, entre mon budget qui ne me le permet pas, le fait que je sois vieux (40 ans, donc plus droit au visa PVT qui est pour les moins de 30 ans), et le covid19, je suis pas prêt d’y aller. Ah, et quand je dis voyager dans le pays, je parle pas de faire 15 jours en mode Tokyo > Kyoto > Osaka > Retour à Tokyo. D’ailleurs, est ce que vous pensez vous qu’on connait vraiment la France en 15 jours en allant juste à Paris, Marseille et Lyon ?

En fait, mon voyage idéal ça serait 2 à 3 mois et si possible. Avec une bonne partie en van aménagé ! Depuis que j’ai vu la série « 80 jours Japon » de I’m Rodolphe sur Youtube, j’ai hyper envie de faire ça ! Pourquoi ? Parce que ça permet d’avoir à la fois le mode de transport et le moyen de dormir. Bon, pour des questions de confort, il est recommandé de faire une nuit sur 3 dans un vrai hôtel ou ryokan (si vous ne savez pas ce qu’est un ryokan, cliquez ici)

Un voyage long et hors des sentiers battus me permettrait de :

  • Pouvoir pratiquer mon japonais : Si les niveaux de langues européens vous parlent, j’ai un niveau A2 à l’oral. Je connais les bases, je sais faire des phrases simples (du moment que j’ai le vocabulaire)
  • Pouvoir tester un maximum de spécialités locales : Oui, parce que ma principale motivation pour aller au Japon c’est…la nourriture ! Avec moi exit le cliché Japon = mangas…c’est vraiment pas ce qui m’attire.
  • Pouvoir visiter les campagnes : Oui, je visiterai les grandes villes, mais ce n’est pas ce que je préfère. J’ai envie de voir la nature, les paysages et leurs ambiances. Là aussi, exit les néons, la foule…même si j’en prendrai quand même un peu dans les grandes villes

Partir vivre au Japon : Une décision qui ne se prend pas à la légère

déménager au japon pour voir les cerisiers

Déjà, une donnée importante : La distance entre Paris et Tokyo est de 9700 kilomètres. Si vous avez le mal du pays, vous ne prendrez pas un billet d’avion pour passer 3 ou 4 jours en France, comme si vous étiez expatrié à Londres, Berlin ou Madrid. Il faut avoir ça en tête. Une autre chose a avoir en tête : Le Japon ne vous attend pas ! Ne partez pas au Japon en partant du principe que parce que vous êtes français, vous êtes forcément un être exceptionnel ! Le choc risque d’être violent.

Bref, vous l’aurez sans doute compris, je n’envisage pas de déménager au Japon dans l’immédiat, mais je ne ferme pas la porte non plus. En effet, je pars du principe qu’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve !

Avant de voyager physiquement, vous avez envie de voyager gustativement ? ça tombe bien, j’ai quelques recettes sympas en stock. Cliquez sur les liens ci dessous pour y accéder :

Curry japonais : idéal pour se réchauffer

Gyoza vegan simples et faciles

Udon : nouilles épaisses faites maison, simple et économique

[Recette] Je teste pour vous : Le « Gyudon » de « Oishiisan »

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux ! Ça ne vous coûtera rien et moi ça m’aide grandement !

Vous pouvez me retrouver sur : FacebookInstagram et Twitter

Pour ne rater aucune publication, recevoir mon guide gratuit et être informés de chaque nouvel article, abonnez-vous à ma newsletter via le formulaire ci-dessous.

Matane,

Benoît

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

9 comments on “Le Japon et moi : Est ce que j’ai envie de déménager au Japon ?Add yours →

    1. Salut Denis,

      Une chose que j’ai oublié de dire dans l’article, qui dit déménager au Japon dit parler japonais !

      A quelques exceptions (qui confirment la règle) les japonais sont très très très très mauvais avec les langues étrangères.
      C’est à dire que les français sont mégas bons en anglais avec les « Where is Bryan ? » et « My tailor is rich »…

      Bref, il faut se préparer.

      a+

      Benoit

  1. Ce pays m’attire tellement. J’espère avoir l’opportunité d’y aller pour le découvrir vraiment. Je n’ai passé que 4jours à Tokyo pour le travail 😏

    1. Salut Amandine,

      Ah oui, 4 jours c’est méga short ! Et pour le boulot en plus…T’as du faire 2 ou 3 restos et voilà…

      Un voyage de quelques semaines s’impose du coup 😉

      a+

      Benoit

  2. J’aime bien ton attitude mesurée et je confirme d’expérience que le Japon ne nous attend pas ! J’y vis depuis 2 ans et demi et le choc culturel est intense. le Japon a une culture insulaire et une distance respectueuse de principe face aux étrangers. En général, car bien sûr les individualités (si j’ose ce mot au Japon, le terme même d’individu étant un mot très récent au Soleil Levant 😉 ) font qu’une variété d’expériences est bien sûr attendre !
    Moi pour l’anecdote je suie partie la fleur au fusil car d’habitude jamais bien le dépaysement. Mais avec le recul j’aurais aimé préparer mieux ce séjour, me renseigner auprès de personnes ayant connu une expatriation / un séjour longue durée au Japon. Pour être honnête, j’ai mis 8 bons mois à m’y faire, trouver mes marques et m’y sentir (un peu) chez moi, ce n’est pas une destination « facile ». Mais magnifique et riche. Ça permet de prendre beaucoup de recul par rapport aux cultures occidentales 😉

    1. Salut Virginie,

      Tu confirmes tellement tout ce que j’ai en tête sans même y avoir mis les pieds…

      Souvent les étrangers se plaisent beaucoup à Osaka. Il parait que les habitants sont plus ouverts vis à vis des étrangers et vont plus facilement vers ces derniers…à vérifier.

      a+

      Benoit

    2. Salut Virginie,

      Oui, je pense que pour l’attitude mesurée, c’est tout moi. ça fait depuis 3 ou 4 ans que je m’intéresse au Japon de manière quasi quotidienne, et je pense avoir pas mal cerné le pays, la philosophie de la société japonaise que ce soit autant sur les bons que sur les mauvais côtés.

      Je vois tellement de « kikoojap » sur les réseaux sociaux qui connaissent qu’un seul versant du Japon et qui occultent, plus ou moins volontairement, tout le reste. C’est tellement dommage.

      Oui, le pays est super riche. Déjà géographiquement il est très étendu. Je pense que les japonais qui vivent dans la partie nord d’Hokkaido et ceux qui vivent tout au sud d’Okinawa sont très différents. J’aimerais voir Hokkaido et Okinawa durant le même voyage…mais ça va être complexe…

  3. Ce sont des réflexions logique que tu exposes et je comprends ton point de vu! J’aimais et j’aime l’Asie. Je dirais qu’étant plus jeune je voulais partir au Japon mais je suis allé vivre en Chine qui est, certes, bien différente mais, qui n’avait pas les même contraintes que tu décris pour aller au Japon sauf la distance (je ne rentrais pas en France tout les Week End) 🙂

    1. Salut Florent,

      J’avoue, la Chine, c’est bien moins ma tasse de thé (mouarf !!!). Après je sais pas comment c’est niveau immigration en Chine en ce moment, mais le Japon c’est assez compliqué vu le côté très protectionniste du Japon.

      a+

      Benoit

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :