Soba avec bouillon : simple et rapide

Bonjour Ă  toutes et tous, aujourd’hui pour cette nouvelle recette, nous allons rester sur le thĂšme des nouilles. J’ai pris des soba, mais bien entendu vous pouvez utiliser des udon aussi. Il faut juste respecter le temps de cuisson sur le paquet, au dos. Les soba, tout comme les udon sont trĂšs populaires au Japon. La diffĂ©rence entre ces deux types de nouilles typiquement japonaises, est que les soba sont faites Ă  partir de farine de sarrasin et sont plus fines. Alors que les udon sont constituĂ©es de farine de blĂ© et sont bien plus Ă©paisses.

Actuellement, l’hiver revenant (je regarde la neige tomber sur la Chartreuse en rĂ©digeant cet article), c’est le moment idĂ©al pour faire cette recette !

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet :

Les ingrédients pour 4 pandas (4 bons mangeurs)

tout ce qu il vous faut pour faire des soba
  • 1.5 L d’eau pour le bouillon + autant d’eau que nĂ©cessaire pour faire cuire les « soba« .
  • 3 Ă  4 cm de gingembre rĂąpĂ©.
  • 10 cl de sauce soja.
  • 2 cl d’huile de sĂ©same.
  • 3 cubes de bouillon de volailles.
  • 2 cuillĂšre Ă  cafĂ© de « dashi« .
  • 2 carottes.
  • 1 poireaux.
  • PĂąte « Miso« .
  • Des nouilles « soba » (ou « udon« ).
  • 2 escalopes de poulet / 3 petites escalopes de poulet.
  • 1/2 feuille d’algue « nori » : facultatif
  • Du mĂ©lange Ă  Ă©pices « shichimi togarashi » : facultatif

En matĂ©riel, il vous faudra des grands bols repas d’au moins 17 cm de diamĂštre. En dessous de cette taille vous allez avoir la sensation de manger en mode « dinette » pour enfant.

Les Ă©tapes pour faire le bouillon des soba

  1. A feu moyen : dans une marmite : mettre les 1.5L eau, les 3 cubes de bouillon de volailles, la sauce soja, l’huile de sĂ©same, le dashi. Surveiller pour que cela ne bout pas, il faut juste que cela frĂ©misse, baisser le feu si nĂ©cessaire.
  2. Eplucher les carottes, les couper en rondelles fines. Eplucher le gingembre Ă  l’aide d’une petite cuillĂšre (plus simple qu’Ă  l’Ă©conome ou Ă  l’Ă©pluche lĂ©gumes…vous ne me croyez pas ? faite le test !). Hacher finement le gingembre. Couper le poireaux en 2 dans le sens de la longueur, en vous arrĂȘtant de maniĂšre Ă  laisser au moins 15 cm de blanc de poireaux non coupĂ©. Laver le poireaux afin de retirer la terre/le sable des feuilles. Couper le poireaux en rondelles fines. Couper les escalopes de poulet en bouchĂ©es.
  3. Mettre tous les lĂ©gumes dans le bouillon, garder le poulet, qui viendra Ă  la fin. Pour vĂ©rifier que le bouillon est prĂȘt, vous pouvez pĂȘcher une rondelle de carotte, si elle ne croque plus, le bouillon est prĂȘt. Il faut compter environs 10 minutes, mais n’oubliez pas de surveiller votre cuisson. Une fois le bouillon prĂȘt, couper le feu, ajouter le poulet coupĂ© en bouchĂ©e, qui va cuire dans votre bouillon qui a frĂ©mi.
a quoi ressemble un bouillon pour les soba
  1. Pendant que les lĂ©gumes cuisent dans le bouillon, qui doit frĂ©mir et pas bouillir, faire cuire les soba dans un volume d’eau adaptĂ©, et suivant les informations sur le paquet au dos. Les Ă©goutter dans une passoire.
  2. PrĂ©parer les bols, en Ă©talant au fond une cuillĂšre Ă  cafĂ© de pĂąte miso par bol. Verser une louche de bouillons sans lĂ©gumes ou poulet, dĂ©layer la pĂąte miso afin qu’elle s’incorpore au bouillon. ComplĂ©ter le bol en alternant un peu de soba, un peu de bouillon avec du poulet des lĂ©gumes.

Etape optionnelle

  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter une demie feuille d’algue nori, qui fondra progressivement dans votre bol, ainsi qu’une pointe de couteau d’Ă©pices shichimi togarashi. Ce mĂ©lange d’Ă©pices Ă©tant trĂšs fort, je vous conseille d’en mettre avec parcimonie.

Tout est prĂȘt, sortez vos baguettes, et n’oubliez pas d’aspirer bruyamment les nouilles. Cela permet de faire rentrer de l’air, au contact des soba chaudes, et de mieux apprĂ©cier le parfum et le goĂ»t. Cette pratique fait actuellement dĂ©bat au Japon, car dans un sondage de rue, les Ă©trangers n’ayant pas compris l’intĂ©rĂȘt d’aspirer les nouilles, ont Ă©tĂ© assez mĂ©prisant envers les japonais pratiquant cela. Certains allant jusqu’Ă  comparer le bruit Ă  celui des cochons.

Si vous préférez les udon, et que vous cherchez une recette de udon faites maison, cliquez ici.

Si vous avez aimĂ© cet article, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux ! C’est gratuit et moi ça me fait plaisir !

Vous pouvez suivre mes aventures sur : FacebookInstagram et Twitter

Matane,

BenoĂźt

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

3 comments on “Soba avec bouillon : simple et rapideAdd yours →

  1. Alors…c’est des « udon », enfermĂ©s dans un sac plastique, qu’on pĂ©tri avec les pieds, et donc en chaussettes. Parce que « dans » les chaussettes…lĂ  ça devient trĂšs trĂšs bizarre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :