Un thé glacé servi avec des biscuits

Thé glacé japonais : recette rafraichissante de Kouridashi

Vous avez envie d’une boisson fraiche pour finir l’été ? Je vous sers une tasse de thé glacé Kouridashi ? Suivez-moi
Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

Bonjour à toutes et tous. Pour l’une des dernières semaines d’août, on va aborder ensemble un thé peu connu, le thé glacé japonais : Kouridashi. Manger c’est bien, mais s’hydrater, ça l’est tout autant, surtout en ce moment.

Avant toute chose, un petit point prononciation : le « u » double la voyelle juste avant, en l’occurrence, le « O ». On n’oublie pas que le « R » se prononce presque comme un « L ». On obtient donc au final : Ko-o-li-da-shi (le son « O » est bien double).

Si vous êtes autant amateur de thé que moi, j’imagine que vous avez déjà acheté des thés qui sentaient super bons, puis une fois la dégustation à chaud passée, c’était la douche froide. Pas de goût, rien, l’impression de « boire de l’eau chaude » avec une vague saveur indescriptible.

Je vous recommande vivement de ne surtout pas jeter ces thés que vous n’aimez pas chaud. Vous pouvez les tester progressivement pour faire un thé glacé, voire un thé glacé japonais Kouridashi.

Le Kouridashi est cette méthode particulière qui consiste à faire infuser le thé à froid. Il faudra recouvrir les feuilles de thés avec des glaçons, puis laisser fondre doucement. La patience est un art au pays du soleil levant.

Les éléments à prendre en compte sur le thé glacé avant de se lancer :

La qualité de l’eau des glaçons :

Pour l’instant je n’ai fait cette recette qu’avec de l’eau du robinet. Cependant, beaucoup de personnes affirment que faire ses glaçons à l’eau minérale rend le thé glacé japonais plus pur, et donc meilleur.

La qualité du thé utilisé pour faire du thé glacé japonais :

Plus vous utiliserez un thé bas de gamme, moins celui ci s’adaptera bien à la méthode Kouridashi. Certes, un thé japonais est parfait, mais je ne vous jugerai pas si vous utilisez un thé anglais, indien ou autre. En revanche, veillez à utiliser un thé de qualité.

Le thé glacé japonais et ses bienfaits :

Comme celui-ci infuse à froid, il libère beaucoup moins de théine. Il peut donc être consommé en fin de journée ou en début de soirée. Personnellement, je ne bois plus de thé après 17 ou 18h, alors qu’avec ce thé j’ai pu en boire même à 20h sans ressentir d’impact sur mon sommeil. Après, nous sommes tous différents en termes de ressenti sur les effets de la théine et de la caféine.

Les ingrédients pour faire du thé glacé japonais :

Tout ce qu'il vous faut pour faire du Kouridashi ou thé glacé japonais
Il est préférable de prendre un thé japonais, mais j’étais en vacances loin de chez moi, et je n’en avais plus

Il est important de noter que pour cette recette, il faut adapter vos quantités en fonction de votre contenant. Étant actuellement en vacances loin de ma cuisine, j’ai dû m’adapter avec ce que j’avais sous la main. J’ai donc utilisé un petit pichet transparent. Le fait qu’il soit transparent est pratique pour savoir ou en est la décongélation des glaçons, et aussi pour faire des photos 😉

  • Des glaçons
  • Du thé

Les étapes pour faire du Kouridashi :

  1. En fonction de vos goûts, verser 1 à 2 cuillères à café de thé au fond de contenant (carafe / pichet ou autre).
  2. Recouvrir de glaçons.
  3. Laisser les glaçons fondre. Il faudra environ 1 heure. Bien entendu, cette opération dépendra de la température de l’air de la pièce ou vous faites infuser votre thé glacé japonais, et de la quantité de glaçons.
  4. Une fois les glaçons fondus, passer un petit tamis fin en versant le thé soit dans un autre récipient, soit dans un verre ou une tasse directement.

Vous cherchez des recettes qui sentent bon l’été ? Cliquez sur l’une des recettes ci dessous :

Hiyashi chuka : Ramen froid spécial repas d’été

Zaru soba : spécial été – nouilles rafraichissantes au sarrasin

Tsukemono : recette express de légumes marinés japonais

Yakitori : brochettes de poulet avec seulement 5 ingrédients

Salade japonaise : recette originale et rapide – Wafu Sarada

Vous voulez plus de boissons japonaises ? Voici mes articles précédents :

Ramune : la plus fraîche des boissons japonaises

Whisky japonais : La boisson écossaise que le Japon reproduit si bien

Boisson japonaise : 3 boissons que vous ne verrez qu’au Japon

[Culture] L’alcool au Japon

Un article sur le thé japonais avec des conseils et des références ça vous dit ? Dites-moi ça en commentaires !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si vous l’avez aimé !

Envie de réussir tous vos plats japonais ? Abonnez-vous à ma newsletter via le formulaire ci-dessous. Vous recevrez mon guide gratuit pour cuisiner japonais, ainsi qu’une liste de 120 supermarchés asiatiques en Francophonie. De plus, vous serez informés de chaque nouvel article par e-mail.

Vous pouvez me retrouver sur : FacebookInstagram et Twitter

Matane !

Benoît

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux ! C'est gratuit et ça peut inspirer vos proches !

11 comments on “Thé glacé japonais : recette rafraichissante de KouridashiAdd yours →

  1. Bonjour!! Je viens de découvrir votre blog !! Il est super! Je vais tester votre thé japonais Kouridashi, d’autant plus que je me suis acheté du thé vert (de qualité) en vrac avec une saveur passion! Je me régale déjà!! Est-ce qu’il est possible d’utiliser ce procédé pour les infusions? bonne journée

    1. Salut Clémence,

      Bienvenue à toi 😉

      Je n’ai pas encore testé pour les infusions, mais je pense que le principe peut fonctionner.
      J’ai plus d’infusions chez moi, va falloir que j’en rachète quand je ferai le plein.

      Je pense que le risque que tu prends à tester de ton côté est très faible 😉

      a+

      Benoit

  2. Bonjour Benoît,
    J’ai apprécié ton article sur le thé glacé japonais. Je vais faire cette recette rapidement pour tester l’infusion avec des glaçons. Je publie en même temps sur mon site un article sur le thé froid 😉

    1. Salut Mathieu,

      Merci beaucoup ! Pense à mettre le lien de ton blog dans le champ prévu pour ça si tu repasses par là.

      Je suis toujours preneur d’avis différents !

      a+

      Benoit

  3. Je ne connaissais pas du tout cette recette! Quel intérêt d’attendre que les glaçons fondent par rapport à mettre de l’eau froide? Le temps d’infusion? Il faudrait que je teste ça!

    1. Moi non plus je connaissais pas il y a quelques semaines.

      En fait, déjà ça permet d’avoir un thé glacé, et qui infuse à froid.
      Comme il infuse à froid, il libère beaucoup moins de théine, tu peux donc, en théorie, en boire quelque soit l’heure du jour, sans risquer une insomnie.

      Après, pas tout le monde a la même sensibilité à la théine / la caféine (ça pourrait faire une idée d’articles pour un blog sur la science ;-))

  4. Testé et approuvé !
    J’avais justement un thé qui sent super bon, mais qui (préparé avec de l’eau chaude) n’avait pas de goût… j’ai donc essayé ta méthode, et la différence de goût est bluffante 🙂
    Merci pour cette astuce !

    1. Cool ! C’est pour ça que les thés que j’aime pas chauds, je les garde précieusement.
      Une fois qu’il commence à faire je fais du thé glacé avec, et c’est souvent une très bonne surprise.

  5. Salut Benoit,
    J’aime bien le thé mais je suis un gros buveur de café… et j’en bois trop. Je vais tester cette recette de thé glacé ce sera sûrement plus sain 😀
    En lisant les autres articles, je vais tester aussi quelques recettes. Je cuisine plutôt Chinois d’habitude…il faut varier les plaisirs !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :